Origine du chat sibérien

Il y a plus de mille ans dans les forêts du nord de la Russie régnait le chat sauvage. Au fil des années et au travers des croisements naturels entre le chat sauvage de Sibérie et d’Ukraine et le chat domestique ,il finit par être au coté de l’homme vers la fin des années 80 .

La race fut officialisée en Russie par la KOTEFEI et le premier pedigree fut établit en 1987, et de la même, fut rédigé le standard du Sibérien qui fut finalisé en 1990 par le QCF , incluant toutes les couleurs traditionnelles et les couleurs colorpoint

( Neva masquerade ) .

En juin 1990 Md Elizabeth Terrell de l’élevage STARPOINT importât au Etats-Unis en provenance de St. Petersburg les premiers chats Sibériens, 2 femelles et un mâle.

En 1997 le premier Sibérien Neva masquerade arriva en Californie dans l’élevage WILLOWBROOK Sibérien, au même moment, le premier Sibérien rentra en Allemagne dans l’élevage NEWJSKIJ, ce fut ainsi que le chat Sibérien fit son entrée en Europe .

Dans l’Egypte Antique le chat était symbole de la fécondité et de l’amour maternel, sous les traits de la déesse Bastet. les Phéniciens connus de tous temps comme de redoutables commerçants volèrent quelques couples aux Egyptiens pour les revendre aux Grecs c’est ainsi qu’ils

apparurent en Grèce. Les consuls romains et riches aristocrates vouaient une passion au chat qui finit par gagner toutes les couches sociales de l’Empire permettant ainsi sa dispersion dans toute l’Europe .

Au moyen âge, adoré par les païens, le chat fut longtemps satanisé dans l’Europe chrétienne, il était associé à la malchance, au diable et aux sorcières, on prétendait qu’il possédait neuf vies. Ce n’est qu’à la renaissance que le chat prit un rôle prédominent, principalement en raison de son action préventive contre les rongeurs. On a su apprécier sur certaines toiles peintes par de grands maitres ,les chartreux de Richelieu ou le persan blanc de louis XV .

Les commentaires sont fermés.